A la UneEconomiquePolitique

Bamboula à l’ASEPEX : Malick Diop s’offre 340 millions FCfa en frais de mission (Rapport Cour des Comptes)

La gestion de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex) pour les exercices 2011 à 2015, n’a été ni sobre ni vertueuse. Dans le rapport 2016, la Cour des Comptes a révélé un certain « nombre d’irrégularités et de dysfonctionnements portant en particulier sur la gouvernance et le pilotage, la gestion budgétaire, la gestion financière, comptable et fiscale, la gestion des missions à l’étranger, la gestion du personnel et la gestion des activités liées à la promotion des exportations ».

Sur la gestion des missions à l’étranger par exemple, tous les Directeurs généraux qui se sont succédés, ont voyagé en classe « Affaires » et ont perçu des indemnités journalières au taux de 180 000 francs Cfa pour les zones 2 et 3 et 200 000 francs Cfa pour la zone 1. Ce, en violation des dispositions des décrets n° 2004- 730 du 16 juin 2004 et n° 2005-124 du 18 février 2005 modifiant le décret n° 2004-730 du 16 juin 2004 portant réglementation des déplacements à l’étranger des agents de l’Etat et fixant les taux des indemnités de mission qui doivent être appliquées.

L’actuel Directeur général, Malick Diop, est celui qui a crevé le plafond des dépenses liés aux déplacements et missions à l’étranger. Entre 2013 et 2015, le porte-parole de l’Alliance des forces du progrès a dépensé 481 494 446 F CFA en frais de mission, dont 340 078 117 francs Cfa pour la seule année 2015 !

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker