A la UneActualitéEconomiqueInternationalePolitiqueSanté

Coronavirus: plus de 1200 morts en 24 heures aux États-Unis, un des pires bilans quotidiens

Donald Trump a averti les Américains qu’ils devaient s’attendre à un bilan « terrible » de morts. Le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint aux États-Unis.

Le bilan continue de s’alourdir outre-Atlantique, qui s’approche désormais de la barre des 10.000 décès. Plus de 1200 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont mortes en une journée aux Etats-Unis, selon le comptage publié ce dimanche à 20h30, heure locale, par l’université américaine Johns Hopkins. C’est l’une des pires bilans quotidiens.

« Un moment comme Pearl Harbor »

Le président Donald Trump a averti ce dimanche que les Américains devaient s’attendre à un bilan « terrible » de morts lors du pic, pas encore atteint, de l’épidémie.

« La semaine prochaine sera un moment comme Pearl Harbor, comme le 11 septembre, sauf que ce ne sera pas localisé, ce sera dans tout le pays », a prévenu l’administrateur fédéral des services de santé publique, Jerome Adams sur la chaîne NBC.

« Ça va être une mauvaise semaine » avec une « escalade » des bilans macabres, a renchéri l’épidémiologiste Anthony Fauci, qui conseille la Maison Blanche dans la réponse à la crise. « Nous avons du mal à contrôler » la pandémie, a-t-il reconnu.

Malgré de strictes mesures de confinement, les Etats-Unis comptent 337.072 cas d’infection et déplorent 9.633 décès, selon la base de données de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

BMTV

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker