ActualitéEconomique

Corruption sur les routes : Les commerçants crient leur ras le bol

« On a des marchandises qui viennent du Mali ou ailleurs. Sur les 520 sacs d’oranges du chargement, on paie 375 milles francs CFA de dédouanement, on ne vous parle pas de la quittance des sacs qui se fait à l’unité. Malgré tous ces frais, on est obligé de donner 300 milles francs CFA au chauffeur, une somme qu’il va distribuer par 25 milles ou 30 milles francs CFA au niveau de chaque poste de Douanes, sans aucun reçu en retour  »  a soutenu Abdoulaye Seck, le président de l’association des commerçants. M. Seck dénonce en effet les nombreux rackets qu’ils subissent sur les routes du pays lorsqu’ils importent leurs produits et appelle le  ministre du Commerce à prendre ses responsabilités…

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker