Hervé Renard : « Bamba Dieng est un phénomène »

Bamba Dieng réalise sans doute la meilleure saison de sa jeune carrière. Le Lion sénégalais est au top de sa forme avec l’Olympique de Marseille enchaînant les prestations de haut niveau. Selon Hervé Renard, Bamba Dieng est le futur et le présent du football africain. Le double champion d’Afrique avec la Zambie et la Côte d’Ivoire a livré ceci : « Bamba Dieng est un phénomène, j’adore ce joueur. Pour le moment, il doit encore gommer certaines imperfections mais le talent intrinsèque est là. D’ici deux saisons pleines, Dieng va basculer dans une autre dimension ».

 Caleta Car peut-il s’en remettre ?

L’Olympique de Marseille était prévenu, Feyenoord allait proposer un gros pressing. La clé du match était donc la qualité technique dans la sortie de balle afin de contourner les attaquants néerlandais. De façon surprenante, les olympiens ont rapidement affiché de la fébrilité, Saliba a raté un contrôle, puis une passe, Rongier aussi, Kamara a mal assuré sa transmission, Luan Peres s’est vite fait surprendre dans son dos. Un début de match raté face à l’énorme pressing des locaux et une grosse occasion manquée par Dresser, mais en contre Payet trouve parfaitement Dieng en profondeur, l’attaquant perd son face à face avec le gardien. L’international sénégalais a une seconde chance dans la même position mais cette fois il ne cadre pas une nouvelle fois avec son mauvais pied. Ces deux ratés vont se payer cash, car Feyenoord va profiter des errements défensif pour se procurer des occasions et marquer par deux fois par Dresser et Sinisterra ! Saliba étant fautif sur le premier but, Rongier sur le second…

Finalement c’est Dieng qui va relancer les olympiens d’une superbe frappe du droit, Puis Gerson va conclure une belle action collective qu’il avait initié. 2-2 à la mi-temps, les marseillais s’en sortent bien. Sampaoli voulait reprendre le contrôle du ballon en faisant rentrer Gueye, mais l’OM a encaissé le 3-2 au bout de 10 secondes sur une erreur de passe de Caleta Car offrant un doublé à Dresser. L’OM aurait pu égaliser, Dieng, Milik et Payet ont eu des occasions, mais Feyenoord a eu aussi deux possibilités sans réussir à battre Mandanda… En difficulté dès le début de la rencontre, Caleta Car a sombré en seconde période avec ce but offert. Il a semblait perdu par la suite, Sampaoli l’a sorti…

La note de Duje Caleta Car : 2/10

En difficulté comme ses deux compères en défense Saliba et Peres, l’international croate n’a pas été aidé par ses milieux peu disponibles et pas précis techniquement. Il s’est complétement raté dès l’engagement de la seconde période avec une passe en retrait pour Mandanda pas assez appuyée, qui coûte le but du 3-2. Cette erreur l’a touché mentalement, car DCC a ensuite était complétement perdu. Il a enchainé une relance plein axe rendu à l’adversaire et des passes en touche. Sampaoli n’a pas longtemps hésité et l’a remplacé par Harit (69′). La question est de savoir s’il doit être relancé face à Lyon dimanche ou si le joueur doit digérer ce match et surtout le fait d’avoir plongé mentalement…

Share:

Author: Augustin Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *