Le port du bracelet électronique est désormais effectif

Annoncé depuis quelques années, le port du bracelet électronique est désormais effectif au Sénégal.Adopté en conseil des ministres, le port du bracelet électronique est opérationnel au Sénégal.

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a procédé, ce mardi, à l’inauguration du Centre de Surveillance électronique. Ce Centre, le premier en Afrique de l’Ouest, marque l’effectivité du placement sous surveillance électronique communément appelé le port du bracelet électronique.

Ismaila Madior Fall déclare que le port du bracelet électronique est pour l’allègement de la sanction pénale et la lutte contre le surpeuplement carcéral. Il renseigne que la mise en œuvre de la plupart des modes d’aménagement des peines reste timide, alors que des mécanismes comme la libération conditionnelle et la réduction des peines ne permettent pas, à eux-seuls, de désengorger considérablement les prisons, encore moins d’atteindre les objectifs liés à l’humanisation de la sanction pénale.

A en croire le ministre, le placement sous surveillance électronique constitue, en ce sens, une solution rassurante. Ambivalent de par sa nature, il est à la lisière de la liberté et de la détention.

Il offre à la personne, qui en bénéficie, les avantages de la liberté provisoire ou du contrôle judiciaire, et présente, pour les besoins de la procédure ou de l’exécution d’une décision judiciaire, les mêmes garanties de représentation en justice que la détention provisoire.

Share:

Author: Augustin Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *