A la UneActualitéBuzz & PeopleFaits divers

Mort de Mamadou Lamine Koïta : Le procureur de Fatick ouvre une information judiciaire

Le procureur de Fatick a annoncé l’ouvert une information judiciaire suite à la mort du jeune conducteur de moto-Jakarta, Mamadou Lamine Koïta survenue le lundi 10 février dernier . Lors d’une conférence de presse qu’il a animée hier samedi 15 février, Abdoul Aziz Danfakha a émis son souhait de tirer cette affaire au clair.

«Pour une meilleure manifestation de la vérité, la suite judiciaire plus appropriée sera réservée à cette affaire, notamment l’ouverture d’une information judiciaire », a déclaré M. Danfakha. Et de poursuivre : «5 éléments de la police de Fatick auraient interpellé, suite à une course-poursuite, deux jeunes suspectés de détention et usage de chanvre indien. Suite à une fouille infructueuse, ces éléments de police les auraient conduits à bord d’un véhicule de couleur noire, sans autres précisions, jusqu’à la plage en leur demandant de leur donner les noms des dealers avant de les abandonner sur les lieux».

Selon lui, certains ont soutenu que c’est l’ami de Koïta, arrêté en même temps que lui, qui aurait informé de la mort de ce dernier à la suite des blessures reçues après les coups reçus des limiers. Cependant, ajoute-t-il, les accusés ont nié en boc les accusations, donnant une autre version. Lors de leur audition, ils ont soutenu avoir interpellé 2 jeunes sur les quatre trouvé sur les lieux après une dénonciation. Et n’ayant rien trouvé sur eux après une fouille minutieuse, ils les auraient tout simplement libérés.

Cette affaire avait suscité l’ire des camarades et collègues de la victime qui avaient investi les rues de la capitale du Sine, brûlant des pneus et s’en prenant vigoureusement aux forces de l’ordre.

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker