Faits divers

Nigeria: un homme bat à mort sa femme enceinte

Le commandement de la police de l’État d’Ogun au Nigeria a arrêté un boucher nommé Sina Kasali, 38 ans, qui aurait battu à mort sa femme Sherifat Kasali, 26 ans.

Selon un voisin, Sina aurait battu Sherifat après qu’elle ait accusé son époux d’avoir admiré une voisine qui serait une prostituée.

« Ils vivaient ensemble depuis 10 ans et avaient trois enfants. Leur dernier-né a environ trois mois. Il (Sina) a toujours battu la femme et les gens l’avaient prévenu à plusieurs reprises en vain. L’épouse l’avait accusé d’avoir jeté un coup d’œil furtif dans les parties intimes d’une travailleuse du sexe dans leur complexe le matin même. » Explique le voisin.

« Il s’est fâché et l’a traînée à l’intérieur. Il l’a battue jusqu’à la stupeur et a refusé de l’emmener à l’hôpital. Nous avons appelé une infirmière pour qu’elle s’occupe d’elle, mais il ne l’a pas autorisée à la soigner. La police a été appelée et Sina a été arrêtée. » A-t-il poursuivi.

S’adressant à Punch, Sina a déclaré:

« Ma femme et moi vivions ensemble paisiblement jusqu’à ce que des mauvaises femmes de notre complexe commencent à l’influencer. Ces femmes boivent. Elle était toujours avec elles chaque fois que je me rendais au travail. C’est ainsi qu’elle est devenue une buveuse et qu’elle a commencé à être impolie envers moi. »

« Deux jours avant l’incident, elle m’a accusée d’avoir regardé les fesses d’une voisine et je l’avais prévenue de ne plus m’accuser de ce genre de chose. Elle a commencé à me manquer de respect et je l’ai giflée. Plus tôt dans la journée, elle m’a dit qu’elle était enceinte et je lui ai dit d’avorter. Samedi, vers 16 heures, elle voulait aller chercher de l’eau. Je l’ai avertie de ne pas y aller et elle a commencé à m’insulter. Elle voulait aller par tous les moyens et je l’ai poussée.

Elle s’allongea sur le lit et se prit le ventre. Elle gémissait de douleur. Je soupçonnais qu’elle avait utilisé des médicaments pour interrompre sa grossesse. J’ai appelé mon frère pour obtenir une voiture afin que nous puissions l’emmener à l’hôpital. Pendant que j’attendais mon frère, l’infirmière est venue. Il se trouve que c’était quelqu’un à qui j’avais vendu de la viande il y a quelque temps et elle a refusé de me payer pendant des jours.

Nous nous sommes battus avant qu’elle ne me paie finalement et depuis lors, nous ne nous sommes plus jamais parlés. C’est à cause de la rancune que je ne lui ai pas permise de soigner ma femme. Je ne l’ai pas battue ce jour-là. »

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close