Revue de Presse

#SenCaféActu du 21 décembre 2019

A LA Une : Un policier tué à la frontière malienne, une mort inquiétante ; Manifestation de Nio lank : Le préfet de Dakar fait avorter la marche, la police mate et arrête les manifestants ; Mouhamadou Makhtar Cissé parle de l’électricité

1-Un policier tué à Kédougou au Poste frontalier avec le Mali, le tueur s’est suicidé dans des circonstances inquiétantes: Mohamed Ndao policier en service à Kédougou a été poignardé à la frontière malienne. Après avoir poignardé, il s’est attaqué aussi à une dame dans une pharmacie, avant de se donner la mort. Les faits se sont déroulés à Moussala situé à 109 km de Kedougou. L’identité de l’auteur de cette attaque meurtrière n’est pas encore connue, ses motivations non plus.

2-Manifestation du collectif Nio bagn, nio lank : La police barricade le Plateau et arrête les têtes de file des mouvements Y en a marre, Frapp et Nittou deug comme Aliou Sane, Bentalab Sow, Thiat, Daouda Guèye et 20 autres manifestants. Le Préfet a déjoué le plan du collectif Nio Bagn hier en mettant le Plateau hors d’atteinte. Des reporters ont été, de leur côté, brièvement arrêtés par la sécurité ; ce que le Synpics a vigoureusement condamné. Sur l’echec de la marche, les journalistes-analystes Pape Samba Kane et Momar Dieng estiment que le collectif Nio lank a commis une erreur stratégique en voulant coute que coute braver l’interdiction de manifester à la Place de l’Indépendance. Les 38 manifestants arrêtés ont été finalement libérés tard dans la soirée

3-Luc Nicolai détenu à la prison de Saint louis entame une grève de la faim : Pour protester contre sa détention à la prison de Saint Louis, « Il a décidé de ne pas s’alimenter parce qu’il voulait être simplement détenu aux côtés de sa famille à Mbour. Ce qui n’est pas contraire à la loi. Cet éloignement l’inquiète. Il prend cela comme une double sanction. Je rappelle que la première épouse de Luc Nicolaï vient d’accoucher, sa seconde épouse aussi est en état de grossesse. Donc, ces dernières ne pourront pas faire le déplacement jusqu’à Saint-Louis pour lui apporter à manger », a expliqué son avocat, Me Bamba Cissé, sur les ondes de I-radio.

4-Mouhamadou Makhtar Cissé parle pour la première fois de la crise de l’électricité : « La découverte des hydrocarbures aura pour premier objectif notre indépendance énergétique, notre souveraineté énergétique. Nous allons transformer le gaz en électricité. Et c’est à partir de ce seul instant qu’on pourra envisager d’avoir une politique de maitrise des coûts et de baisse du prix ». A ce jour donc, affirme-t-il, il est quasi impossible d’annoncer une baisse si le Sénégal continue d’importer les hydrocarbures et de dépendre ainsi des cours mondiaux. « Les variations des cours mondiaux ne permettent pas de dire à priori que nous allons baisser ou nous allons augmenter. Pour dire de façon certaine, nous allons faire ça et ça, il faut avoir la maitrise des coûts et vous ne pouvez  avoir la maitrise des coûts que si vous produisez vos propres hydrocarbures ».

5-Babacar Diop libéré, Guy Marius Sagna reste en prison : l’enseignant de l’Ucad et ses co-détenus étudiants Malick Diallo Biaye, Mamadou Diallo, Souleymane Diockou et Pape Abdoulaye Touré ont humé l’air de la liberté hier en fin de journée, tandis que leurs acolytes Guy Marius Sagna et trois de Frapp ont été maintenus en prison par le juge et le parquet qui ont rejeté la demande de libération introduite par leurs avocats

6-Les dépouilles de Leopold Sédar Senghor, de Collette et de Philippe Senghor transférées à Joal : Moustapha Niasse a révelé que, conformément aux derniers vœux de Senghor, l’ancien président, son fils et son épouse  vont reposer à Joal sa terre natale

Afficher plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker